Formation à l’écoute et à l’accompagnement en soins palliatifs pour candidats volontaires

Cette formation prépare les candidats à s’engager dans le domaine de la fin de vie à l’hôpital, à domicile ou en maison de repos et de soins.
Session de septembre à décembre 2017 (il reste encore quelques places!)
Dates : les jeudis 21, 28 septembre, 5, 19, 26 octobre, 9, 16, 23, 30 novembre et 7 décembre 2017 – de 9h30 à 15h30.

Session de mars à juin 2018 
Dates : les jeudis 22 et 29 mars, 19 et 26 avril, 03, 17, 24 et 31 mai, 07 et 14 juin 2018 – de 9h30 à 15h30.

 Offre d’emploi Clinique Saint Jean 

logo-fr    Médecin (m/f) pour le service des soins palliatifs

 

 Offre d’emploi Semiramis – Infirmier(e) en soins palliatifs

Sémiramis est une structure de seconde ligne, créée dans le contexte du développement des soins palliatifs en Belgique. Le rôle de l’association est de veiller au bien-être des patients en palliant aux symptômes inconfortables, tels que la douleur, les nausées …  ainsi que de seconder les proches des patients. Pour y contribuer, l’asbl cherche à engager un(e) infirmier(e) en soins palliatifs. L’offre d’emploi Sémiramis est à consulter ici.

 Offre d’emploi Clinique Saint Jean 

logo-frInfirmier(e) (m/f) pour le service des soins palliatifs

 

 6ème colloque wallon des soins palliatifs 

6ème colloque wallon SPLe 6ème colloque wallon des soins palliatifs se tiendra à Liège les 12 et 13 octobre 2017.

Il s’intéressera aux enjeux sociaux, économiques et politiques des soins palliatifs aux prises avec une société en quête perpétuelle de consommation, d’efficacité et de vie à tout prix.

Les soins palliatifs sont en mouvement ! Ils se transforment avec la société et reflètent la complexité de notre époque. Comment construire une approche palliative éthique et pragmatique ? Comment rester au plus près des réalités de terrain, des préoccupations sociales et financières d’une bonne partie de la population devenue dépendante, pour qui la médecine ne peut plus rien et pronostique la mort ?

Comment s’engager aux côtés des médecins et des soignants du quotidien, sans se déprimer du manque de moyens ou des limites de leurs actions ? Comment garder une position de recul, à la périphérie du progrès technique et des promesses illusoires de mort réussie, de « belle mort » ?

 Colloque « Adolescence, maladie grave et soins palliatifs: trio grinçant ou pari d’humanité? « 

le 10 novembre 2017 8h30-17h00 à la Rotonde, 54 av. Jean-François Debecker à 1200 Bruxelles.

Lorsqu’une maladie grave surgit, sans crier gare, dans la vie d’un adolescent, elle entre en collision non seulement avec le processus d’autonomisation désiré et revendiqué mais risque d’ébranler également la construction de son identité, les relations avec son environnement familial et son groupe de pairs.Comment accompagner le jeune pendant cette traversée riche en émotions et questionnements ?Que réveillent en nous et en équipe ces comportements complexes et changeants ?Comment tenir compte du désir de vie alors que la souffrance et parfois la perspective de la mort sont présentes ?Quelle forme d’accueil devraient revêtir nos services hospitaliers ou nos structures à domicile pour offrir des soins palliatifs qui soient les plus adaptés aux besoins des adolescents?

L’objectif de ce colloque est de nous donner le goût d’inventer ou de réinventer des soins qui fassent sens, lorsque l’insensé vient bouleverser nos certitudes.

Interventions de M. Friedel, Assistante de recherche et doctorante IRSS-UCL et Maître-Assistante, Haute École Vinci, Dr N. Francotte, présidente FAPS asbl, onco-hématologue pédiatrique, CHC Espérance Liège, Prof. N. Humbert, CHU Ste Justine, Montréal, Dr P. Canouï, pédopsychiatre, Hôpital Necker-enfants malades, Paris, Dr L. Brugières, onco-hématologue, Institut Gustave-Roussy, Paris, Dr M. Schell, ESPPéRA, Lyon, Dr Marc Hainaut, CHU St Pierre, Bruxelles, D. Bellis, Infirmier de liaison et Maître-Assistant, Haute Ecole Vinci, B. de Terwangne, Infirmière de liaison, Équipe Interface pédiatrique, Cliniques universitaires St Luc, Bruxelles, C. Van Pevenage et C. Strosberg, psychologues, HUDERF, Dr Ch. Devalck, FAPS asbl, onco-hématologue pédiatrique, HUDERF, Bruxelles.

 4 ème Congrès International Francophone de Soins Palliatifs

Capture d’écran 2017-06-13 à 14.10.55Du 16 au 18 novembre 2017, à Genève (Suisse).

Sous l’égide de l’Organisation Mondiale de la Santé, la première demi-journée sera consacrée aux conditions générales et politiques des soins palliatifs afin d’éclairer ce qui a déjà été réalisé et de mesurer ce qui reste à faire dans le monde francophone.
Les trois demi-journées suivantes seront destinées aux échanges scientifiques entre congressistes sous forme de conférences.
La dernière demi-journée, sera ouverte au public et aux médias qui seront invités à réfléchir aux soins palliatifs et à la fin de la vie.

Le programme (en constante évolution) est à consulter ici.

Un membre de Palliabru fera le déplacement et nous ne manquerons pas d’en faire un retour sur notre site Internet.

Des carnets d’expression pour aborder la fin de vie avec des enfants de 5 à 12 ans

deux carnets le temps qui reste

Les carnets « Le temps qui reste » (pour les enfants dont un proche est en fin de vie) et « Depuis que tu n’es plus là » (destiné aux enfants dont un proche est décédé) réalisés par l’Association des Soins Palliatifs en Province de Namur, avec le soutien de la Fondation contre le Cancer, sont désormais accessibles. Ils sont accompagnés chacun d’un guide à destination des adultes et ont pour objectifs d’accompagner les enfants dans leurs émotions et de renforcer les liens familiaux.

 Kaïros 63 Le corps malade 

Le dernier bulletin de liaison de Palliabru s’attarde sur la question du corps malade et fait la part belle au toucher.

Capture d’écran 2017-05-29 à 11.15.15

 

L’élargissement de la notion de soins palliatifs est entré en vigueur le 8 septembre 2016 ! A quand la mise en application de la loi? Communiqué de presse des 3 fédérations de soins palliatifs. Il est temps de prendre position pour la Ministre De Block.
(Loi du 21 juillet 2016 modifiant la loi du 14 juin 2002 relative aux soins palliatifs en vue d’élargir la définition des soins palliatifs (MB 29/08/2016))

Le principal intérêt de la modification de l’article 2 de la Loi du 14 juin 2002 relative aux soins palliatifs réside dans le fait que les soins palliatifs ne sont plus réservés  » aux patients en fin de vie  » mais bien  » … à tout patient lorsqu’il se trouve à un stade avancé ou terminal d’une maladie grave, évolutive et mettant en péril le pronostic vital, et ce quelle que soit son espérance de vie ». Pour que ce nouvel article puisse porter pleinement ses fruits, nous attendons les arrêtés d’application.

im_bt_newNotre centre de documentation, le C-Dile, est en ligne! Vous cherchez des publications en rapport avec la fin de vie et les soins palliatifs? Découvrez ici tout notre catalogue en ligne et venez les consulter chez nous ou les emprunter.